Main meal

Main meal

Peut-on prévoir la glycémie post prandiale chez les patients diabétiques de type 2 traités par une insuline basale bien dosée ?
L’étude réalisée en 2007 auprès de 37 patients diabétiques de type 2 du service a fait l’objet de communication et posters en Europe. A partir de ces 25 hommes et 12 femmes âgés de 64,4 ans en moyenne sous traitement mixte (oral et insuline basale)on a cherché à établir une relation entre la quantité de glucides mangés au cours d’un repas et la glycémie postprandiale chez des patients par ailleurs bien dosés par leur insuline lente (Glycémie au réveil ≥ 1,10 g/l avec en moyenne 30 U de glargine) mais insuffisamment équilibrés puisque leur  HbA1c se chiffrait en moyenne à 7,7%.

Pour cela il nous a fallu :
Des repas calibrés, des diététiciennes, des holters glycémiques, des médecins.

L’analyse a porté sur 380 repas

Pas d’équation simple…

En conclusion :
Pour une même quantité de glucides ingérés, la glycémie post prandiale….
monte 2 fois plus après le petit déjeuner comparativement au déjeuner.
Après le dîner, la situation est intermédiaire