La recherche clinique en France

Les partenaires industriels et la recherche clinique en France

Les compagnies pharmaceutiques développent des programmes internationaux auxquels le CERITD participe en tant qu’expert français. Respectant une charte de confidentialité concernant le développement de médicaments à venir, nous ne pouvons que citer les classes de médicaments étudiés. Cependant, tous les intitulés de protocoles sont accessibles sur les sites internationaux clinicaltrials.gov (site américain accessible aux anglophones) lorsque le laboratoire en a fait la demande et sur le site www.ansm.sante.fr pour les protocoles se déroulant en France.

Il est à noter que dans tous les domaines thérapeutiques, les essais cliniques accusent un déclin notoire et inquiétant. Ceci est extrêmement dommageable pour l’accès des patients français aux nouvelles molécules (par exemple, une molécule innovante permet de réduire les “pics glycémiques” après les repas, tout en protégeant la personne de l’hypoglycémie), et serait dû à un manque d’organisation des centres de recherche en France, un manque de moyens et à une “frilosité” croissante des volontaires (risques sur-évalués ?).

C’est grâce à la création de centres d’investigations animés par des professionnels de santé dédiés à la recherche clinique et à l’investissement humain des volontaires que la recherche clinique pourra rester vivante en France et pérennisera l’accès aux meilleurs traitements. Le CERITD est la solution de proximité à la recherche.
Plus de participants garanti la pérennité de la recherche et l’accessibilité aux molécules innovantes.